Les lutteurs

Faisant des allers-retours dans le temps et l’espace, alternant flashbacks et action présente, la pièce met en lumière la rivalité entre deux frères qui diffèrent radicalement par leur attitude et leur tempérament.

Bobby, le frère aîné dominant excellait dans les sports et les études. On attendait de lui de grandes choses ; tandis que son cadet, Monty, facile à vivre et moins ambitieux, semblait toujours avoir le rôle du perdant.

Au début de la pièce, Bobby, qui a échoué à la faculté de droit et se contente d’un emploi sans avenir dans un grand magasin de Manhattan, est à la dérive, tandis que Monty, devenu professeur de gymnastique, mène une vie heureuse avec sa petite amie, Angie, dans un village du Nord de l’État.

Inquiet pour son frère, Monty invite Bobby à les rejoindre les week-ends, mais comme le souligne si bien la juxtaposition des scènes passé et présente, la vieille rivalité ne tarde pas à ressurgir, avec Angie au milieu. Bien qu’elle aime Monty, elle est attirée par Bobby, un homme ordonné, efficace et plus mondain, et lorsqu’il la demande en mariage, Monty se retire à contrecœur.