Ma vie avec Mozart

"Un jour, il m’a envoyé une musique. Elle a changé ma vie. Depuis, je lui écris souvent. Quand ça lui chante, il me répond, lors d’un concert, dans un aéroport, au coin d’une rue, toujours surprenant, toujours fulgurant. Il est devenu mon maître de sagesse, m’enseignant des chose si rares, l’émerveillement, la douceur, la sérénité, la joie. "

Au début, c’est un adolescent tourmenté qui assiste par hasard à une répétition des « Noces de Figaro ». Par la voix de la comtesse Almaviva, Mozart lui sauve la vie. On ne quitte pas un monde si plein de richesses et de beauté. Eric-Emmanuel Schmitt et le compositeur de génie ne se quitteront plus.

A dix-huit ans, comment ne pas se reconnaître dans les émois amoureux et les désirs de Chérubin, plus tard dans l’avidité sensuelle de Don Juan ? Une relation intime s’installe. Le musicien devient à la fois l’enchanteur et le directeur de conscience qui révèle la poésie des choses, apprend la douleur et la tendresse. A son école, l’élève devient meilleur. Adulte, philosophe et bientôt dramaturge, dans les moments d’allégresse ou de souffrance, à chaque page de sa vie, un air, un chœur, un quatuor, une messe ou une sonate viennent le conseiller, le consoler, lui donner l’intelligence et la foi. Comment devenir soi-même, accepter la mort, reconnaître le bonheur au passage ? Pour l’auteur d’Oscar et la dame rose, Mozart est la clé qui ouvre toutes les portes, celles de la passion ou de l’amour universel, de la liberté et de l’esprit d’enfance. Sa musique est lumière, grâce et mystère.