La parfumerie

de Miklós László
Traduction française d’après l’adaptation de E.P. Dowdall du texte anglais de Florence Laszlo de la pièce hongroise « ILLATSZERTAR » : Sylvie Sachet-Giry et Edith Menuel

A la Parfumerie du grognon Hammerschmidt, Amalia, jeune vendeuse et Georges Horvath, premier vendeur et protégé du patron, se font la guerre, se chamaillant à propos de tout, alors que, sans le savoir, ils poursuivent anonymement, par écrit, une correspondance amoureuse...

Pudeur des sentiments, maladresses, malentendus, préjugés, commérages, idées préconçues et quiproquos aident à construire l’action pour la mener avec efficacité vers son dénouement attendu. L’intrigue amoureuse n’étant finalement qu’une illustration de la peur de la solitude engendrée par cette forme d’individualisme qui est notre modèle social.

Cette pièce a été maintes fois adaptée au cinéma, notamment par Ernst Lubitsch sous le titre The Shop around the corner ou encore par Nora Ephron Vous avez un message et au théâtre, La Boutique au coin de la rue qui fut récompensée par cinq Molières en 2002 à Paris.